Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 6 ans

Tropique de la violence de Natacha Appanah

Webtvculture Web TV Culture
Née sur l’île Maurice, issue d’une famille d’indiens émigrés au XIXème siècle pour travailler dans les plantations de cannes à sucre, Natacha Appanah a suivi des études journalisme. Installée en France depuis une vingtaine d’années, elle publie son premier roman en 2003, « Les rochers de poudre d’or » qui raconte justement l’épopée des indiens venus remplacer les esclaves dans les champs de l’île Maurice. « Blue bay palace » reste également lié à ses racines. Dans ce titre, la romancière oppose l’image carte postale de l’île Maurice et une société insulaire marquée par les castes, les préjugés et les classes sociales. En 2007 « Le dernier frère » raconte l’histoire de deux jeunes que tout oppose, un mauricien et un juif pendant la seconde guerre mondiale. Ce titre reçut notamment le Prix Fnac et le Prix de l’Express.
On l’aura compris, Natacha Appanah écrit pour transmettre un message, partager un ressenti, libérer des émotions enfouies.
Son 6ème roman « Tropique de la violence » est de la même veine. Publié chez Gallimard, sélectionné pour le Goncourt 2016, le livre a reçu le prix Patrimoine de la Banque BPE.
En courts chapitres, le roman fait intervenir cinq personnages racontant chacun leur tour l’histoire de Moïse, un jeune garçon confronté à la violence de l’île française de Mayotte. Recueilli à sa naissance par une femme blanche, infirmière, Moïse va grandir entouré d’un amour et d’une affection, devenus étouffants au fil des années, d’autant que Moïse cherche ses racines. Les hasards de la vie et des rencontres vont le faire basculer dans un univers obscur dont aucune main ne pourra l’arracher. Un roman implacable, à l’écriture nerveuse, brûlante. Face à cette spirale, happé par la violence du récit et la solitude de l’adolescent, le lecteur tremble, pleure, souffre, saigne avec Moïse. Sur sa route, certains tenteront de l’aider mais sur cette île à la beauté naturelle époustouflante, rien n’est comme ailleurs.
Voilà un livre bouleversant, remarquable, un livre qui nous terrasse, nous interroge et modifie notre regard sur cette ile du bout du monde. Magistral ! « Tropique de la violence » de Natacha Appanah est publié chez Gallimard.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir