Recherche
Bibliothèque
Regarder en plein écran
le mois dernier|124.6K vues

Essai Volkswagen T-Roc R 2020

Auto Plus
Auto Plus
Imaginez un Captur de 300 ch : celui qu’on essaie aujourd’hui en serait alors le concurrent, c’est le Volkswagen T-Roc R. Il s’agit donc du moyen petit SUV de la marque allemande, placé entre le T-Cross et le Tiguan, dans sa version la plus puissante puisqu’il reçoit un 4 cylindres 2 litres turbo essence de 300 ch : c’est le même quand dans la précédente Golf R, mais aussi que dans les Audi S3 ou SQ2, ou encore le Cupra Ateca. Bien-sûr, la cavalerie est comme dans tous ces cousins techniques délivrée aux 4 roues via une boîte double embrayage. Pour reconnaître ce T-Roc un peu spécial de ses frères plus sages, c’est facile : outre les badges spécifiques, on remarque les feux diurnes à LED ici sous forme d’un trait vertical alors qu’ils évoquent une sorte de flèche sur les autres T-Roc. La double sortie d’échappement est également un signe, surtout quand comme ici on à l’Echappement Performance en titane Akrapovic en toption à 4000 €. Enfin si vous voyez un T-Roc de ce bleu, appelé Bleu Lapiz, c’est forcément un R.