Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Essai Mercedes Classe A 250 e hybride rechargeable (2019)

Auto Plus
Auto Plus
le mois dernier|7.3K vues
En attendant que la voiture électrique devienne la norme, les hybrides rechargeables se multiplient. C’est notamment le cas chez Mercedes, sur le GLE, sur la Classe C, la Classe B et la Classe A, qu’on essaye aujourd’hui : une A 250 e. Le concept technique est assez simple : on a un 1300 turbo essence 4 cylindres de 160 ch et un moteur électrique d’environ 100 ch intégré directement à la boîte de vitesses robotisée à double-embrayage 8 rapports, une puissance cumulée de 218 ch et un couple de 450 Nm. Avec une telle énergie, évidemment, les performances sont plus que correctes : Mercedes annonce un 0 à 100 km/h en 6,6 s, mais plus que les performances, ce qui nous intéresse ici, c’est l’autonomie 100 % électrique. La batterie est de 15,6 kWh et Mercedes annonce que cette capacité permet de parcourir un peu plus de 70 km sans forcément se servir du moteur thermique. Dans les faits, il vaut mieux compter une bonne cinquantaine de kilomètres, ce qui est déjà pas mal et qui permet de parcourir ses trajets du quotidien sans forcément remettre du sans plomb. Ce qu’il faut dire aussi, c’est qu’il est assez facile de faire le plein de la batterie puisque le chargeur embarqué de la voiture supporte le courant continu et le courant alternatif pour recharger à différents niveaux de puissance et donc en un minimum de temps si vous avez une borne de recharge rapide à disposition. Pour ce qui est des sensations de conduite, même après avoir conduit plusieurs voitures hybrides ou électriques, ça reste toujours assez miraculeux de pouvoir se propulser sans bruit, sans vibration. C’est très agréable. Ce qui l’est moins, ce sont les phases de freinage à cause d’un seuil de récupération qui varie en fonction des limitations de vitesse et du trafic qui vous précède : en gros, quand vous levez le pied, vous n’avez pas toujours la même décélération, et au début, c’est un peu perturbant. Toujours à propos de récupération d’énergie, en mode 100 % électrique, un mode que vous pouvez sélectionner via l’ordinateur de bord, cette Classe A dispose de 5 modes différents pour plus ou moins préserver l’autonomie de la batterie. Je voulais aussi vous parler de l’habituel point faible d’une hybride rechargeable, à savoir, son coffre : ici, il est réduit de 70 litres à cause de la batterie. Ceci dit, quand on ouvre le hayon, on est assez heureusement surpris par la place qu’il reste parce que les 70 litres ont disparu sous le plancher du coffre, un compartiment qui est assez peu utilisé dans la vie courante.