Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Essai Aston Martin DB11 V8 2018

Auto Plus
Auto Plus
l’année dernière|11.6K vues
« Aujourd’hui, on se fait plaisir : au milieu du raz de marée des SUV, voici une GT coupé 2+2, l’Aston Martin DB11. La DB11 succède à la DB9, et non pas à la DB10 puisque celle-ci a juste existé pour James Bond. Cette DB11 est sortie en 2016 avec au départ un V12 maison de plus de 600 ch. Courant 2017 est arrivée la « petite », pourvue d’un V8 d’origine AMG qui annonce 510 ch. Facile à reconnaître de l’avant, la DB11 V12 a 4 ouïes sur le capot alors que la V8 n’en a que deux. La ligne de la voiture est comme souvent chez Aston Martin très pure, sans aileron qui viendrait perturber les courbes « naturelles » de l’engin. Il y a pourtant de l’aéro avec une prise d’air cachée sous le montant C qui sert à produire un appui sur l’arrière de la voiture avec l’air qui ressort à la fin du coffre. » Cela remplace un becquet disgracieux et réduit la portance à haute vitesse, même si un petit aileron sort quand même au-dessus de 100 km/h. La DB11 vient se placer dans la gamme au-dessus de la petite Vantage, et aux côtés de la Vainquish avec un côté plus moderne mais des dimensions très proches.