Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

La députée anti pass sanitaire Martine Wonner « assume » ses « mots » mais condamne la « violence »

Le Parisien
Le Parisien
Elle avait été écartée de son groupe à l’Assemblée nationale après des propos appelant samedi les
manifestants contre le pass sanitaire à « envahir » les permanences des parlementaires. La députée alsacienne Martine Wonner entend maintenant lancer son propre « mouvement apolitique et citoyen » dénommé « Ensemble pour les libertés », qui s'adressera « à tous ces citoyens français qui n'en peuvent plus ». La députée covido-sceptique est également
revenue sur ses propos, exhortant les manifestants contre le pass sanitaire
samedi à Paris à « faire le siège des parlementaires. « J'assume mes
mots », a-t-elle déclaré, lors d'une conférence de presse au Palais
Bourbon. Elle a ainsi expliqué qu'elle s'adressait, dans l'effervescence d'une
manifestation, à des protestataires qui demandaient comment interpeller leurs
élus. Dans un environnement plus calme, « je n'aurais peut-être pas
utilisé comme ça ces termes, poursuit la députée, ajoutant que « toute
forme de violence est inadmissible ».

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir