Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Essai Audi A1 Citycarver 30 TFSi 116 Design 2019

Auto Plus
Auto Plus
il y a 18 jours|5.1K vues
Audi renforce la gamme de sa citadine, l’A1, avec cette nouvelle version Citycarver. Il s’agit en fait d’une Allroad, mais Audi n’a pas repris le terme Allroad qui désigne chez le constructeur uniquement des breaks (A4 et A6) à 4 roues motrices. Rien de tout cela dans l’A1 : il s’agit d’une 2 roues motrices : seule la garde au sol a été relevée de 4 cm par rapport à une A1 classique. Pour le reste, aucun changement sauf esthétiques : boucliers et bas de caisse sont spécifiques donnent ce petit côté baroudeur très tendance avec la mode des SUV. A l’intérieur, petite déception : pas de changement notable. On se retrouve dans une A1 classique, mais cela reste du très haut niveau question finition, présentation. Les matériaux sont cossus, bien ajustés et l’équipement reste aussi de haut niveau, si ce n’est ici le frein à main qui reste classique, pas de frein à main électrique alors qu’aujourd’hui cela a tendance à se développer dans toutes les voitures. A la conduite, on est agréablement surpris : le moteur est un 30 TFSi, 3 cylindres 116 ch. Il est volontaire, performant, mais petite déception à l’arrêt : cela manque de douceur et on sent les vibrations du 3 cylindres. Il y a des petites vibrations qui remontent et qui sont désagréables et déroutantes sur une voiture de ce standing. Autre petite déception : le stop and stard manque de réactivité. Une fois qu’on est arrêté, pied sur le frein, il coupe le moteur quelques secondes après l’arrêt : un peu déroutant. Ce sont des petits détails, rien de vraiment rédhibitoire. Côté confort, malgré la hauteur de caisse relevée et les grandes jantes de 18 pouces, la voiture reste étonnamment souple, agréable même sur mauvaise route. Ça ne tape pas : il y a un bon compromis confort/efficacité. L’A1 Citycarver est une citadine haut de gamme et très tendance, et donc chère : les premiers prix démarrent à 25760 € et en finition haut de gamme Design Luxe, il faut débourser la bagatelle de 30860 €. Pour l’instant, Audi propose l’A1 Citycarver uniquement en boîte manuelle (6 vitesses), mais la boîte S-Tronic arrivera prochainement.