Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Essai Peugeot 508 PureTech 225 EAT8 GT (2018)

L'Auto-Journal
L'Auto-Journal
l’année dernière|22.6K vues
L’événement 2018 pour Peugeot, c’est l’arrivée de la deuxième génération de 508, c’est-à-dire la familiale de la marque, concurrente des Talisman, mais aussi Audi A4 ou Volkswagen Passat. Cette nouvelle 508 change sur plusieurs plans, à la fois technique et stylistique. On commence par ce qui se voit en premier, à savoir le style : le grosse différence, c’est que la 508 précédente une berline 3 volumes avec une malle à l’arrière alors que la nouvelle a un profil fastback façon A5 Sportback, un coupé 5 portes avec hayon. Gros changement et au passage la nouvelle 508 est plus courte que l’ancienne avec 4,75 m de long et également plus basse, ce qui contribue à donner un air de coupé, à lui donner une allure plus dynamique. Le style a pas mal changé aussi à l’avant avec une calandre verticale déjà connue sur 3008 ou 308 et les feux diurnes à LED façon crocs, verticaux, assez spectaculaires. Au niveau technique, cette nouvelle 508 change de plateforme : elle reprend l’EMP2 déjà bien connue dans le groupe, celle des 308, 3008, 5008, DS7, aménagé notamment avec des trains arrière multibras. Au niveau des motorisations, on démarre avec du HDI 130 et on va jusqu’à 180 ch en diesel, alors qu’en essence on a 180 et 225 ch, tirés du 1,6 l THP bien connu du groupe. La version 225 ch e déjà été essayé sur la DS7 Crossback. Tous les blocs sont associés à la boîte automatique EAT8 à 8 rapports, sauf le BlueHDI 130 qui existe aussi en boîte manuelle.