Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Christophe Nijdam - 11 octobre 2011

il y a 7 ans148 views

cjnijdam

cjnijdam

Interview du 11 octobre 2011 sur CNBC. La plupart des grandes banques européennes -- dites "universelles" -- peuvent se recapitaliser sans réduire le financement à l'économie réelle, dès le moment où elles joueront le jeu de l'intérêt général. En effet, elles disposent d'une variable d'ajustement majeure dans la réduction nécessaire de leurs bilans, à savoir leurs activités de marché hypertrophiées, notamment en dollars à partir de leurs salles de marché à New-York et Londres. C'est aux politiques de demander aux superviseurs et régulateurs bancaires nationaux de s'assurer que les banques respecteront cette règle du jeu, justifiée par le fait qu'elles ont bénéficié implicitement -- voire parfois explicitement -- de la garantie des Etats au-travers de leur statut d'établissement "trop gros pour tomber en faillite" ("Too big to fail").

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

  • Contenu à caractère sexuel
  • Contenu violent
  • Diffamation ou contenu haineux
  • Vidéo de désinformation

Intégrer la vidéo

Christophe Nijdam - 11 octobre 2011
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xm4iot" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

  • Contenu à caractère sexuel
  • Contenu violent
  • Diffamation ou contenu haineux
  • Vidéo de désinformation

Intégrer la vidéo

Christophe Nijdam - 11 octobre 2011
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xm4iot" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus