Emmanuel Macron estime que « les masques tombent »

  • le mois dernier
Dans ce propos liminaire, avant de répondre aux questions, Emmanuel Macron estime que, « depuis dimanche soir » et l’annonce de la dissolution, « les masques tombent ». Pour le chef de l’Etat, ces législatives sont aussi « une épreuve de vérité entre ceux qui choisissent de faire prospérer leur boutique et ceux qui veulent faire prospérer la France ».

Il est notamment revenu sur la crise à droite après l’annonce, par le président des Républicains (LR), Eric Ciotti, de son souhait de s’allier avec le RN. « La droite républicaine, tout au moins celui qui en a la charge, vient de faire pour la première fois alliance avec l’extrême droite, et je dis bien l’extrême droite en parlant du Rassemblement national », a-t-il déploré.

Recommandée