Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 13 jours

Convoquée à la Cour dejustice de la République, Agnès Buzyn veut « rétablir la vérité »

Le Parisien
Le Parisien
L'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn est arrivée vendredi peu avant 9 heures, à la Cour de justice de la République (CJR) à Paris, pour une possible mise en examen dans l'enquête sur la gestion gouvernementale de l'épidémie de Covid-19.
Interrogée par la nuée de journalistes présents, Agnès Buzyn, veste de tailleur
bleue, a répondu que sa présence était une excellente opportunité pour rétablir
la « vérité » sur son travail de ministre de la Santé entre 2017 et le début 2020 au sein du gouvernement. « Je ne laisserai pas salir l'action du gouvernement ou de mon action en tant que ministre alors que nous avons fait tant pour préparer ce pays à une crise sanitaire mondiale dont je le rappelle, elle dure encore », a-t-elle ajouté avant de repartir. Dans les
premiers mois de l'épidémie, au début de l'année 2020, Agnès Buzyn occupait un rôle central, à la tête du ministère de la Santé, avant de démissionner
mi-février pour briguer, en vain, la mairie de Paris. Sa mise en cause serait la première dans ce vaste dossier ouvert en juillet 2020 et consacré à la manière - critiquée, encore aujourd'hui - dont les
autorités françaises ont anticipé puis géré quotidiennement l'épidémie de
coronavirus qui a fait au moins 115 000 morts en France.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir