Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Affaire Tour du moulin : Interview de Pierre OMNES

Lourdesactufr
il y a 7 ans|202 vues
Le collectif Tour du Moulin 1270 (Tour de la Coustète), présidé par Jean Luc Laplagne, a convoqué la presse samedi matin au pied de la Tour du Garnavie en ces Journées Européenne du Patrimoine afin d’informer les Lourdais du dernier rebondissement dans cette affaire de destruction de la tour comtale datée du XIII ième siècle, qui se trouve en face de feu la piscine découverte.

Voilà 21 mois que cette affaire a démarré (écoutez l’intervention de P.Omnés qui fait l’historique de l’affaire) et l’actuel Maire a décidé de prendre un avocat toulousain, à quelques jours de la clôture de l’instruction, pour demander au Tribunal administratif de Pau de confirmer le permis de démolir signé par l’adjoint à l’urbanisme, Michel Rebollo ; ce permis de démolir, s’il était confirmé par la justice, entraînerait la disparition de la seule tour de moulin fortifié des Pyrénées.
Le collectif explique que sa position a d’abord été dés le début de l’affaire de se rapprocher de la municipalité pour essayer de trouver une solution. Ils ont en suite trouvé une solution d’échange de parcelles avec le promoteur du projet la Résidence la Belle Chocolatière garantissant à la fois la sauvegarde de la Tour comtale et la réalisation du projet de résidence. Le maire, lors de propos tenus pendant une conférence presse au boulevard du Lapacca avait balayé l’ensemble des solutions proposées en accusant les défenseurs du patrimoine de « faire main basse sur la ville ». Pour le collectif, ces propositions avaient l’avantage de permettre de réaliser des aménagements structurants sur l’ensemble de ce quartier en termes de sécurisation du périmètre des écoles, des parkings et de valorisation d’un espace à la fois sur l’aspect urbanistique et patrimonial. Le collectif rappelle aussi que le premier magistrat avait déclaré que cette affaire était d’ordre privé, mais alors pourquoi déposer un mémoire en réponse par son conseil pour que le tribunal confirme le permis de démolir la Tour du Moulin ? (écouter les réponses de Jean et Jacques Omnés)
Ces défenseurs du patrimoine lourdais réunis dans ce collectif, épaulés par de nombreuses personnalités lourdaises et de la plupart des élus de l’opposition (écouter les interventions), se demandent si le bon sens semble étranger à tous ces agissements.

Vidéos à découvrir