Ian Brossat : "L'abrogation de la réforme des retraites coûte, mais elle est indispensable"

  • le mois dernier


ISF à 15 milliards, taxation des superprofits, CSG progressive… la gauche mise sur les recettes fiscales pour financer son programme. Les mesures que compte déployer le Nouveau Front populaire entraineraient une augmentation des dépenses de 150 milliards d’euros d’ici 2027, selon un chiffrage présenté vendredi 21 juin.


Ian Brossat, sénateur communiste de Paris, au micro de Public Sénat

Pour suivre toute l'actualité politique et parlementaire, abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/publicsenat?sub_confirmation=1


Notre site internet : http://www.publicsenat.fr


▶️ Découvrez l'ensemble de nos replays : https://www.publicsenat.fr/replay


Abonnez-vous à notre newsletter : https://bit.ly/NewslettersPublicSenat


Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/publicsenat
X : https://twitter.com/publicsenat
Instagram : https://instagram.com/publicsenat
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/2996809/

Recommandée