Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

La Minute Immo : une bulle immobilière se forme sur le pourtour méditerranéen

La Provence
La Provence
le mois dernier|1.8K vues
Sur le littoral méditerranéen, les prix immobiliers ont tendance à augmenter et peuvent désormais atteindre des sommets. "Dans les grands secteurs touristiques, le prix médian du m² est souvent supérieur à 3000-4000 euros, dépassant même les 5000 euros, comme à Roquebrune-Cap-Martin ou Bandol", précisent les Notaires de France, dans leur dernière note conjoncturelle.
Certains professionnels du secteur commencent, de ce fait, à vivement s'inquiéter. "Le marché immobilier ne s'est jamais aussi bien porté, et il commence à y avoir un pénurie de biens... Ce phénomène est de plus en plus inquiétant avec la naissance d'une bulle immobilière sur tout le littoral méditerranéen, de la Côte Bleu à Nice", souligne Christophe Celdran, le PDG du réseau Maxihome Clairimmo, qui compte actuellement 18 agences immobilières dans les Bouches-du-Rhône, dont une venant d'ouvrir tout dernièrement du côté de Plan-de-Cuques.
Une maison de 345 m² habitable, située en front de mer à Carry-le-Rouet, est ainsi en vente depuis deux ans au prix de 2,35 millions d'euros. "Ce montant est surévalué de près de 30%, le m² moyen valant entre 4500 et 5000 euros à Carry, et non 6500 euros comme dans le cas présent... Pour autant, les vendeurs sont prêts à être patients, à attendre six mois, et nous nous attendons à ce que le produit parte au prix de base souhaité. Les prix du marché tendent ainsi à aller vers la démesure", assure Christophe Celdran. Une situation constatée par d'autres professionnels et agents immobiliers, ne souhaitant pas forcément s'exprimer sur le sujet.