Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

1er essai BMW Série 3 2019

Auto Plus
Auto Plus
il y a 7 mois|18.9K vues
Bienvenue à bord de cette nouvelle BMW Série 3. C'est un modèle emblématique pour la marque évidemment puisqu'il s'agit du modèle le plus vendu dans le monde : il est à peu près présent sur tous les marchés BMW. Au total, à travers les 7 générations de Série 3 depuis plus de 40 ans, il s'en est vendu 15,5 millions d'exemplaire ! L'enjeu de ce nouveau modèle est qu'il doit reprendre le leadership face aux rivales plus jeunes (Audi A4, Mercedes Classe C). Pour cela, BMW a conféré à sa nouvelle Série 3 à la fois tous les fondamentaux et beaucoup de nouvelles technologies. Les fondamentaux, c'est le design avec toujours à peu près le même look : porte-à-faux courts, lignes tendues, feux étirés pour plus de largeur. On retrouve vraiment le look des Série 3 modernisé et avec plus d'assise et de stature. L'autre fondamental, c'est le poste de conduite, ce que les conducteurs de BMW adorent, légèrement orienté vers le conducteur. Ici, il est bourré de nouveaux équipements et de nouvelles technologies : sur cette version haut de gamme, on trouve une instrumentation de 12,3 pouces entièrement numérique très lisible ; en option, l'affichage tête haute très complet et lisible également, ce qui n'est pas toujours le cas sur d'autres marques; écran central également tactile avec détecteur de mouvements qui permet d'augmenter le volume, de passer d'un morceau à l'autre, et au centre, une console où il reste malgré tout quelques boutons et quelques commandes, toutes regroupées autour du levier de vitesses façon joystick, avec une molette de commande e-drive à surface tactile également. Donc on mélange un peu tout, du tactile, des boutons classiques et du gestuel, tout ça pour une ergonomie après un peu d'habitude qui est pas mal du tout. Autre fondamental sur une Série 3, c'est la conduite : propulsion, châssis dynamique encore amélioré. Il reste quelques petits défauts : malgré le châssis M Sport de cette version d'essai, on a encore quelques mouvements de caisse sur les déformations alors même que BMW a bien amélioré les choses par rapport à la génération précédente en ajoutant un système de butées sur ses amortisseurs. Et globalement, avec ce moteur 2 litres diesel 190 ch, le châssis M Sport et la direction à assistance et démultiplication variable, on a un modèle extrêmement plaisant à conduire, très sympa aussi pour les passagers à condition que le conducteur ne s'emporte pas et ne les bouscule pas trop. Cette Série 3 reste une des familiales les plus plaisantes de son segment.