Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Battre sa femme - Des "savants musulmans" expliquent quand, comment et pourquoi ! - Manipulation des traducteurs du Coran

Vérite Premiere
il y a 3 ans|327 vues
Le verset H-92/4:34 autorise les hommes, voire leur donne l’ordre de frapper leurs femmes. Ce verset dit:

"Les hommes s’élèvent au-dessus des femmes parce que Dieu a favorisé certains par rapport à d’autres, et ce qu’ils ont dépensé de leurs fortunes. Les femmes vertueuses sont dévouées, et gardent le secret que Dieu a gardé [pour elles]. Celles dont vous craignez la dissension, exhortez-les, abandonnez-les dans les couches, et frappez-les (w-adrubuhinna). Si elles vous obéissent, ne recherchez plus de voie contre elles. Dieu était élevé, grand."

Nous avons consulté 70 exégèses musulmanes anciennes et modernes. Toutes sont d’accord que le terme w-adrubuhinna signifie frappez-les, dans la forme impérative. On trouve cette traduction chez Muhammad Hamidullah, Régis Blachère, Denise Masson, Jean Grosjeans, Savary et Jean-Louis Michon. Kasimirski et Malek Chebel traduisent: vous les battrez. Chouraqui et Montet traduisent: Battez-les.

De telles traductions ne plaisent pas à des traducteurs, surtout musulmans, qui essaient d’adoucir ce verset soit en donnant un sens erroné, soit en ajoutant un terme pour réduire sa portée.

Ainsi en français (http://www.lenoblecoran.fr/), on trouve les traductions suivantes:

Zeinab Abdelaziz: corrigez-les
Jacques Berque: corrigez-les
A. Penot: corrigez-les
G. H. Aboloqasemi Fakhri: corrigez-les
El-Moktar Ould Bah: : corrigez-les
Gilles Valois: punissez-les
Boureïma Abdou Daouda: frappez-les [en dernier ressort] (légèrement et si cela est utile)

Mais c’est dans les traductions anglaises (http://www.islamawakened.com) qu’on trouve le plus d’écarts. Pour résumer, voilà les termes utilisés:

separate them
separate from them
go away from them
depart away from them
turn away from them
turn away from them, striking a temporary parting
ignore/disregard/push them
beat them (lightly)
beat them [not in a violent manner]
hit them [lightly]
punish them (mildly)
strike them, (i.e. hit them lightly)
strike them (enough to offend them)
strike them (by word or action)
spank them (fairly and not out of anger)
smack them (without harshness)
go to bed with them (when they are willing)
keep admonishing them with examples that they stop rebelling

Cette tendance de falsification se retrouve chez certains auteurs musulmans arabes qui donnent au terme w-adrubuhinna (frappez-les) les sens les plus farfelus. Considérant que le Coran est parole de Dieu, ils ne peuvent pas concevoir que Dieu puisse donner un tel ordre. Ils essaient alors de faire violence à la langue pour lui faire dire ce qu’ils veulent pour des raisons apologétiques. Ils ne peuvent pas admettre que le Coran soit un ouvrage de son temps, reflétant les mœurs du septième siècle.

Dr Sami Aldeeb
Directeur du Centre de droit arabe et musulman www.sami-aldeeb.com
Auteur d’une édition arabe et d’une traduction française du Coran par ordre chronologique http://goo.gl/v1Qpnb

Voir aussi avec le mot-clé "battre femme" sur le site http://www.l-union-fait-la-force.info