Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Côtes-d'Armor. Affaires des pompes funèbres : un collectif créé

Le Télégramme
Le Télégramme
il y a 3 ans|727 vues
« Vous n'aurez pas de début d'une preuve, tant qu'il n'y aura pas d'exhumation ». 18 h, hier soir, salle des fêtes de Pludual. C'est dans ce petit village de moins de 500 habitants, situé entre Lanvollon et Plouha, que l'avocat angevin Nicolas Orhan a décidé d'organiser une réunion publique. L'objet du rendez-vous : les suites judiciaires de l'affaire des pompes funèbres ; ce dossier dans lequel un chef d'entreprise est soupçonné par la justice d'avoir retiré des crucifix, des capitons et des housses mortuaires des cercueils de plusieurs défunts, pour les revendre ensuite à d'autres familles endeuillées. Le reportage de Julien Vaillant.

Vidéos à découvrir