A l'eau les petits bateaux

il y a 11 ans
Jadis les goélettes, qui s'élançaient toutes voiles dehors vers la mythique Islande, animaient les quais du port de Dunkerque, les marins qui en revenaient, quelques mois plus tard, déchargeaient alors les morues salées, puisées dans ces mers inhospitalières.
Au siècle passé, les monstres d'acier construits aux Chantiers de France quittaient leur cale de lancement, accompagnés par la musique municipale, les hurlements des sirènes des navires présents dans le port et les cris de la foule en liesse.
C'est dans cet esprit festif et maritime que l'artiste Frédéric Le Junter a conçu son projet de résidence au "Bateau Feu", Scène Nationale de Dunkerque. Organisé en ateliers et regroupant de nombreux bénévoles, Le Junter et son équipe se sont lancés dans la construction navale. Fabriquée à l'aide de déchets laissés par la mer, une multitude de petits bateaux, au terme d'une déambulation musicale prennent la mer pour peut-être ne jamais revenir.