Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

1 Jacqueline Du Prè -Elgar Cello concer

Quarouble
il y a 13 ans|34.7K vues
Bonjour ou Bonsoir ,

Moment magique .....

Premier de deux dédiés au Concerto pour Violoncelle d'Elgar interprété par Jacqueliine Du Prè

Là aussi , j'espère que vous aimerez

Petite pensée à l'un de vous qui va "craquer" .....:-)) Il se reconnaitra !!

Est ce l'Amour qui liait Jacqueline à Daniel Barenboïm qui fait de cette interprététion là un moment d'éternité ?

Jacqueline du Pré (née le 26 Janvier 1945 à Oxford - morte le 19 Octobre 1987 à Londres était une violoncelliste prodige britannique, épouse et partenaire musicale de Daniel Barenboïm. Elle a été décorée de l'Ordre de l'empire britannique en 1976.

Née dans une famille aisée et cultivée, Jacqueline du Pré était la plus jeune des enfants. Elle avait quatre ans lorsqu'elle a entendu pour la première fois un violoncelle à la radio. A partir de cet instant le son de l'instrument ne l'a jamais quittée. Elle a commencé à prendre des leçons auprès de sa mère Iris du Pré puis, deux ans plus tard à l'école de violoncelle de Londres. Très jeune elle a participé à des concours avec sa sœur. À dix ans elle a gagné un prix lors d'une compétition internationale, et à douze ans elle exécutait un concert pour la BBC à Londres. Elle a étudié avec William Pleeth à la "Guildhall School of Music and Drama" à Londres, avec Paul Tortelier à Paris, avec Rostropovich en Russie et avec Casals en Suisse.

Tout au long de sa carrière, du Pré a joué avec des orchestres et des solistes prestigieux. En particulier, son enregistrement du concerto d' Elgar avec le "London Symphony Orchestra" sous la direction de John Barbirolli en 1965 lui a procuré une reconnaissance internationale. Pour cet enregistrement elle a utilisé un Stradivarius, le "Davidov" de 1712 qui lui avait été offert par une admiratrice et sa marraine Ismena Holland.

En 1965, du Pré a joué le concerto d' Elgar lors de son premier concert aux États-Unis le 14 Mai au Carnegie Hall.

Son amitié avec les musiciens Itzhak Perlman, Zubin Mehta et Pinchas Zukerman et son mariage avec Daniel Barenboim a inspiré le film de Christopher Nupen sur leur quintet de Schubert "la truite". Les cinq se nommaient eux-même La mafia musicale juive. Jacqueline du Pré a rencontré le pianiste Daniel Barenboim à Noël 1966. Leur mariage l'année suivante a été une des relations les plus fructueuses de l'histoire de la musique, que certains comparent à celle qui liait Clara et Robert Schumann. On peut le constater dans les nombreux concerts qu'ils ont donné avec Barenboim au piano ou à la direction d'orchestre. Elle s'est convertie au judaïsme à l'occasion de son mariage.

En 1973, les capacités de jeu de Jacqueline du Pré ont entamé un déclin irréversible lorsque l'artiste a commencé à perdre la sensibilité de ses doigts. C'était le début des symptômes d'une maladie qui l'a conduite jusqu'à la mort à Londres le 19 Octobre 1987 à l'âge de 42 ans. Elle a laissé le Davidov Stradivarius à Yo-Yo Ma et Lynn Harrell a acquis le Stradivarius de 1673 (qu'il a appelé le "Stradivarius du Pré").

Source Wikipedia

Vidéos à découvrir