Renault condamné à s’entendre avec les Chinois

  • il y a 2 mois
Après avoir divisé ses activités thermiques et électriques en deux entités, Renault peine à impliquer dans ses projets des partenaires européens. Pourtant, Luca de Meo, le directeur général, a été renouvelé pour quatre ans par les actionnaires avec une solide augmentation à la clef (31 % de son salaire fixe). Enfin, son salaire variable peut désormais monter à 225 % du salaire fixe, mais il faut que les chantiers engagés débouchent positivement et cela n’en prend pas le chemin. C’est même tout le contraire puisque, en créant ces plateformes de codéveloppement consacrées aux solutions thermiques (Horse) et électriques (Ampère), les candidats au profil engageant ne se bousculent pas.

#Renault #Automobile #LucaDeMeo

Retrouvez-nous sur :

- Youtube : https://www.youtube.com/c/lepoint/
- Facebook : https://www.facebook.com/lepoint.fr/
- Twitter : https://twitter.com/LePoint
- Instagram : https://www.instagram.com/lepointfr
- Tik Tok : https://www.tiktok.com/@lepointfr
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/le-point/posts/
- www.lepoint.fr

Recommandée