Salaires, JO, risques de cancer... Les pompiers font exploser leur ras-le-bol généralSéquence H 4K

  • le mois dernier
« On est des serpillères sociales. » À deux mois des Jeux olympiques, des milliers de pompiers venus des quatre coins de la France se sont fait entendre bruyamment dans les rues de Paris pour une valorisation de leur détachement durant les compétitions, mais aussi pour réclamer une meilleure reconnaissance des risques de leur métier et une augmentation de leur rémunération via leur prime de feu.

Selon les syndicats organisateurs de la manifestation, entre 3000 et 3500 personnes étaient rassemblées dans la capitale alors que la préfecture de police de Paris en a comptabilisé 1800. Une mobilisation à l’appel d’un front commun inédit de toutes les organisations syndicales.

Comme vous pouvez le voir dans notre reportage, Le HuffPost a rencontré sur places de nombreux pompiers, qui font part à notre micro d’un ras-le-bol général au sein de la profession.