il y a 2 mois

Photographe, sculptrice... Gina Lollobrigida était plus qu'une actrice

LeHuffPost
LeHuffPost
CINÉMA - Elle se disait elle-même plus « artiste qu’actrice ». La légende italienne Gina Lollobrigida qui est décédée ce lundi 16 janvier à 95 ans est tombée dans le cinéma un peu par hasard. Car, comme le montre la vidéo en tête d’article, le septième art n’était ni sa première ni sa dernière passion, ce que sa carrière a occulté.

« J’étais figurante seulement pour ramener de l’argent à la maison. Puis on m’a offert un vrai rôle. Ce n’était pas ce que je voulais. J’ai pensé : ’J’y vais et je leur demande la lune, un million’. Ils me l’ont donné et j’ai commencé à faire du cinéma », avait-elle raconté à Vanity Fair Italie en 2007.

Celle qui a été consacrée par son rôle dans Fanfan la Tulique de Christian-Jacque en 1952 a en effet joué avec les plus grands, de Frank Sinatra à Marcello Mastroianni en passant par Sean Connery, Yul Brynner, Humphrey Bogart ou Anthony Quinn. Star de Hollywood où elle a tourné jusqu’en 1962, elle est ensuite retournée vivre Italie où elle est revenue à ses premières amours artistiques : la photo et la sculpture.

« J’ai toujours préféré la sculpture. Je me suis donnée au cinéma et je ne le regrette pas, mais quand le cinéma a changé, j’ai décidé de retrouver ma passion », confiait la star à l’occasion de l’inauguration à Paris de sa première exposition, qui avait également été présentée à Moscou et Venise. Elle sculpte surtout des personnages, souvent des femmes qui lui ressemblent dans ses plus grands rôles.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir