L’état d’urgence déclaré au Sri Lanka, en pleine crise économique et politique
  • il y a 2 ans
Le premier ministre sri-lankais, Mahandi Rajapaksa, a démissionné lundi 9 mai, après des semaines de manifestations. Une partie de la population réclame désormais le départ de son frère, Gotabaya Rajapaksa, président du pays.
Recommandée