Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

Rencontre : Replacer l’humain au cœur des procédures de fabrication de l’architecture et de l’urbanisme

Bordeaux ma ville
Bordeaux ma ville
Le projet « Les communautés à l’œuvre » présenté sur le Pavillon français à la Biennale de Venise 2020 par Christophe Hutin défend la volonté de replacer l’humain (et par là même de reconnaitre les droits humains fondamentaux et de valoriser les identités culturelles) au cœur des procédures de fabrication de l’architecture et de l’urbanisme. Cette vision de l’architecture, loin des canons de l’architecte-bâtisseur, s’inscrit dans une démarche qui s’appuie sur l’existant, qui ambitionne de réinvestir le patrimoine à vivre et de réinventer la façon de penser la ville.
Cette approche « culturelle » de l’architecture, qui prend en considération l’apport des habitants et redonne toute sa place à la notion de « participation », rejoint la démarche des droits culturels, l’une des lignes directrices du Forum de la culture. Elle accorde également une place importante au regard des artistes, comme en témoigne par exemple le projet I 3, du chorégraphe bordelais Hamid Ben Mahi, invité par Christophe Hutin à interagir avec les espaces d’exposition du Pavillon français, dont un extrait sera diffusé lors de cette table-ronde.

Animée par Marie-Hélène Contal // architecte, directrice du département du développement culturel de la Cité de l’architecture & du patrimoine, responsable du Global Award for Sustainable Architecture

Avec :
• Christophe Hutin, architecte, commissaire du Pavillon français à la 17e Biennale d’architecture de Venise
• Bernard Blanc, adjoint à l’urbanisme résilient de la Ville de Bordeaux
• Dimitri Boutleux, adjoint à la création et aux expressions culturelles de la Ville de Bordeaux
• Philippe Madec, architecte, enseignant à l’École nationale supérieure d'architecture de Bretagne, coauteur du Manifeste pour une frugalité heureuse