Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 23 jours

Des centaines de migrants haïtiens fuient les Etats-Unis par peur d’être expulsés en Haïti

Le Parisien
Le Parisien
Chaque jour, leur rêve américain s’estompe un peu plus. Ces derniers mois, des dizaines de milliers de sans-papiers, principalement des Haïtiens, sont arrivés à la frontière sud du Mexique pour poursuivre leur périple vers les États-Unis avec l’espoir d’y trouver refuge. Ils sont plus de 15 000 à s’être installés sous un pont dans le ville de Del Rio au Texas. Mais depuis le 20 septembre 2021, des centaines d’entre eux ont commencé à traverser le Rio Grande pour rentrer au Mexique, par peur d’être renvoyés dans leur pays d’origine par les autorités américaines. Les États-Unis avaient suspendu les expulsions de migrants haïtiens en situation irrégulière suite au séisme qui avait ravagé la moitié sud d’Haïti, le 14 août. Mais l’apparition du camp de Del Rio a changé la donne. C’est le dernier point sensible des autorités américaines qui cherchent à endiguer le flux de migrants fuyant la violence des gangs, l’extrême pauvreté et les catastrophes naturelles dans leur pays d’origine. Beaucoup étaient venus d’aussi loin que le Chili dans l’espoir de demander la protection de l’asile aux États-Unis. Plus de 200 000 migrants ont été arrêtés en août aux Etats-Unis, selon les derniers chiffres officiels. Cela porte à plus d’1,3 million le nombre de migrants interpellés à la frontière depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche, un niveau inédit depuis 20 ans.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir