Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier

Quitter l’Afghanistan était « une sage décision » pour l’Amérique, défend Biden

Le Parisien
Le Parisien
« Je vous donne ma parole, du fond de mon cœur. Je suis convaincu que c’est la bonne décision, une sage décision, et la meilleure décision pour l’Amérique », a déclaré le président américain lors d’un discours solennel depuis la Maison Blanche, mardi, alors que les derniers soldats américains ont quitté le sol afghan lundi Le démocrate Joe Biden a affirmé que le choix avait été « simple » après l’accord passé par son prédécesseur Donald Trump avec les talibans en 2020 : « Soit suivre l’engagement pris par la précédente administration et quitter l’Afghanistan, soit dire que nous ne partirions pas et renvoyer des dizaines de milliers de soldats à la guerre. »
Mardi, Joe Biden a mis en garde le groupe djihadiste : « Nous n’en avons pas fini avec vous. » Et a promis de mener « une stratégie dure, impitoyable, ciblée et précise, qui traque la terreur là où elle se trouve aujourd’hui, pas là où elle était il y a deux décennies ». L’évacuation a été endeuillée jeudi par un attentat revendiqué par le groupe État islamique au Khorasan (EI-K), qui a tué plus d’une centaine de personnes dont 13 militaires américains près de l’aéroport de Kaboul. À partir du 14 août, veille de la prise de Kaboul par les talibans, les avions américains et de leurs alliés ont évacué plus de 123 000 civils de l’aéroport de Kaboul, sur une période de 18 jours, selon le Pentagone.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir