Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Militaires tués au Mali : « Charlie Hebdo » défend son « esprit satirique »

Le Point Actu
Le Point Actu
avant-hier|7.5K vues
Son directeur, Riss, a envoyé une lettre au chef d'état-major de l'armée de terre après la publication de dessins sur la mort des 13 militaires français au Mali. À la veille de l'hommage national aux militaires tués dans un accident d'hélicoptères, Riss écrit que « leur journal se doit de rester fidèle à son esprit satirique, parfois provocateur ». Après l'accident des militaires, l'hebdomadaire à la longue tradition antimilitariste a publié en ligne cinq dessins associant ces décès à une campagne de recrutement récemment lancée par l'armée française. Dans une lettre ouverte à Riss, le général Thierry Burkhard, patron de l'Armée de terre, s'était indigné que « le temps du deuil de ces familles ait été sali par des caricatures terriblement outrageantes dont le journal a assuré la diffusion ». Il avait, « avec sincérité et humilité », invité Riss « à [se] joindre à [eux] ce jour-là, pour leur témoigner [eux] aussi, qui [ont] souffert dans [leur] chair de l'idéologie et de la terreur, la reconnaissance qu'ils méritent ». Dans sa réponse, Riss « exprime [ses] condoléances aux familles et aux proches endeuillés » et remercie le général pour son invitation à la cérémonie aux Invalides, « à laquelle [il] ne pourra cependant pas assister ».

Vidéos à découvrir