Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Cette archive où Raymond Barre dénonce "la fraude fiscale"... alors qu'on découvre aujourd'hui qu'il aurait caché plusieurs millions

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
il y a 11 jours|34.7K vues
Raymond Barre, décédé en 2007, a dissimulé pendant des années, à Bâle, en Suisse, une fortune s’élevant à environ 11 millions de francs suisses, révèle « le Canard enchaîné » dans son édition du mercredi 3 juillet. Issu du centre droit, l’ancien ministre des Finances (1974-1976), puis Premier ministre pendant cinq ans de Valéry Giscard d’Estaing (1976-1981), qui s’était érigé en apôtre de la rigueur, n’avait pas déclaré la somme à l’administration fiscale française – pas plus que ses héritiers après lui.

« A côté, Jérôme Cahuzac fait presque figure de petit joueur », raille « le Canard ». La somme équivaut en effet, au moment du décès de Raymond Barre, à 6,8 millions d’euros, 14 fois plus que celle dissimulée par l’ancien ministre socialiste ! C’est en 2013 que les impôts ont été alertés par un informateur qui leur a transmis des éléments sur le compte au Crédit Suisse, précise « le Canard enchaîné ».

Le Parquet national financier a été saisi pour « blanchiment de fraude fiscale » et, en 2016, après deux ans d’enquête préliminaire, la procureure Eliane Houlette a finalement ouvert une information judiciaire.

France 2 a retrouvé ce midi une archive où Raymond Barre dénonçait les fraudeurs à l'Assemblée !

Vidéos à découvrir