il y a 4 ans

Lancer de marteau par Quentin Bigot dans la première cage indoor de France à Metz

France Bleu Lorraine Nord
France Bleu Lorraine Nord
Depuis cinq ans, Quentin Bigot, sacré quatrième meilleur lanceur de marteau aux championnats du monde en 2017, s'entraîne chez nous. La ville vient d'investir dans une cage de marteau indoor, notamment pour l'athlète mosellan.
Ex-dopé, contrôlé positif à un anabolisant en 2014, le natif d’Hayange a été suspendu pendant deux années. De retour dans la compétition depuis 2017, Quentin Bigot a obtenu la coupe d'Europe à Samorin et le titre de champion de France hiver à Salon de Provence en début d'année. Le conducteur de trains souhaite désormais revenir avec une médaille des championnats d'athlétisme en septembre à Doha et des JO 2020 à Tokyo. Cette cage va lui permettre de s'entraîner l'hiver au chaud, au bord de la piste de course.
Le grand filet vert de plusieurs mètres de haut forme un carré à l’intérieur duquel les lanceurs de poids, de disque ou de marteau peuvent s'entraîner. Une fois lancé, le marteau de 7 kilos environ fait quelques mètres avant d'être retenu par le filet.
L'autre avantage de cette cage ? "Ça nous permet de faire énormément de lancers à la minute, alors que dehors il faut aller chercher le marteau et revenir avec. Et dans une cage indoor, on peut plus se concentrer sur la finesse : comme on sait qu'on ne va pas lancer loin, on est plus concentré sur sa technique.", s'émerveille Quentin Bigot.