Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Réinventer la bande dessinée, de Martin Vaughn-James à Chris Ware 2

Musee des arts et metiers
l’année dernière|39 vues
Née dans les années 1830 en même temps que la photographie, s’épanouissant autour de 1900 au moment où apparaît le cinéma, la bande dessinée a survécu sans difficultés à l’apparition de la télévision, du jeu vidéo et d’internet, car elle propose de vraies spécificités, des possibilités créatrices qui n’appartiennent qu’à elle.
Parmi les auteurs contemporains, le nom de Chris Ware fait l’unanimité : dans Jimmy Corrigan, Lint et Building Stories, les cases et les pages sont autant de fragments d’un puzzle que le lecteur organise en même temps qu’il l’invente. Mais bien d’autres albums, comme La Cage de Martin Vaughn-James, L’Origine et 3’’ de Marc-Antoine Mathieu, Asterios Polyp de David Mazzucchelli, Ici de Richard McGuire et Arsène Schrauwen d’Olivier Schrauwen laissent entrevoir les multiples potentialités du neuvième art. S’il a déjà donné naissance à bien des chefs-d’œuvre, l’art invisible dont Scott McCloud faisait l’éloge est loin d’avoir dit son dernier mot.