Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Opération Sentinelle : pourquoi les soldats désertent

Le Républicain Lorrain
Le Républicain Lorrain
l’année dernière|1.9K vues
Ils ont quitté leur régiment le vendredi soir et ne sont jamais rentrés à la caserne le lundi matin : en France, 1500 jeunes soldats sont poursuivis chaque année pour désertion. 500 d’entre-eux ont été jugés à Metz en 2017 et ont été condamnés à deux ou quatre mois de prison avec sursis. Depuis 2015, l’audience militaire qui a lieu une fois par mois au palais de justice regroupe le contentieux de treize départements de l’Est. Déserteurs, parents, avocats : ils racontent les raisons d’un départ précipité de l’armée, souvent par déception après de nombreuses missions Sentinelle. Pour le lieutenant-colonel Patrick Simo, responsable de la communication à l’Etat-major de l’armée de terre à Metz, la protection du territoire national fait pourtant partie des missions des militaires depuis les attentats de 2015.

Vidéos à découvrir