Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 3 ans|9.6K vues

La Galerie Mignard du Château de Versailles à l’époque de Louis XIV

Le Point
Le Point
Versailles remonte le temps grâce à la numérisation 3D

La découverte de plans du château a rendu possible cette prouesse. Première réalisation : la galerie Mignard, dont Louis XIV fera son musée.

Retrouvez-nous sur www.lepoint.fr

Il n’y a pas plus frustrant que la visite d’un monument historique qui a été remanié à de multiples reprises depuis sa construction. À Versailles, par exemple, la plupart des souverains ont mis leur patte, réorganisant l’espace à leur goût. Tout au long de son règne, le Roi-Soleil a lui-même modifié à plusieurs reprises le château au fur et à mesure de son extension. D’où l’initiative fabuleuse de la direction du musée de faire revivre en 3D le château à toutes ses époques, depuis le pavillon de chasse de Louis XIII jusqu’au XVIIIe siècle.

Cela a été rendu possible par la découverte d’un trésor aux Archives nationales et à la Bibliothèque nationale de France : 7 500 plans du château et du domaine de Versailles qui seront bientôt entièrement numérisés. À noter l’excellente initiative de les proposer au public et aux historiens sur le site internet du Centre de recherche du château de Versailles (CRCV) à partir de la mi-décembre.

L’objectif, à terme, serait notamment de suivre les évolutions de l’appartement du roi sur trois siècles, mais aussi de montrer certains projets qui n’ont pas abouti.

Recréer visuellement Versailles à partir de vieux plans pas codifiés n’a pas été une mince affaire. Mais le projet Verspera commence à porter ses fruits avec le dévoilement de la première reconstitution, celle de la galerie Mignard. À l’origine, l’aile droite du bâtiment central abritait l’appartement de Louis XIV, puis celle de sa maîtresse Madame de Montespan, avant d’être remaniée en 1685 pour devenir un appartement de collectionneur où le roi exposait ses œuvres d’art, dont la Joconde. « D’autres espaces suivront, annonce Mathieu da Vinha, directeur scientifique du CRCV. L’objectif, à terme, serait notamment de suivre les évolutions de l’appartement du roi sur trois siècles, mais aussi de montrer certains projets qui n’ont pas abouti. »

Le projet Verspera est le fruit d’une collaboration entre la Fondation des sciences du patrimoine, le Centre de recherche du château de Versailles, les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France, le laboratoire Équipes traitement de l’information et systèmes et le CNRS.

Animation réalisée par les étudiants de la Licence Professionnelle Métiers du Numérique "Patrimoine, visualisation et modélisation 3D" de l'Université de Cergy-Pontoise