Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

OVNI : à tort ou à raison

Zbigniew Welsh
il y a 14 ans|24.7K vues
Emission très superficielle sur le sujet... impossible ne serait-ce que d'introduire le sujet en 20 minutes. Mais au moins, Tapie sait se montrer objectif.

Quelques propos de Jean Pierre Petit à propos de cette emission, mis à part ceux qui dénoncent les coupure de nombres de ses propos :
"Mes derniers passages à la télévision : chez Ruquier, Tapie (où on a prudemment coupé des passages où je répondais avec fermeté aux deux potiches du Cnrs que le réalisateur avait fait venir.

Ah, une anecdote en passant. René Pellat, qui était alors Haut Commissaire à l'Energie Atomique (et ancien .. des tas de choses), avait accepté de venir. Tapie était tout excité. On lui avait réservé la loge du VIP, dans les studios. Soudain Tapie arrive, son portable à la main défait, vingt minutes avant l'émission.

- Petit, vous aviez raison. Pellat vient de se décommander en disant qu'il avait une réunion importante. Mais, je vous en supplie, ne le dites pas à vos deux autres collègues (dont Couturier, astrophysicien, devenu directeur de je ne sais plus quoi). Ils n'ont accepté de venir que parce qu'on leur avait dit que Pellat venait. Si vous leur dites que celui-ci s'est désisté, ils vont se barrer et je n'aurai plus personne sur mon plateau, à part vous, Louange et Bourdais.

Il y a des gens qui regardent ces émission et disent :

- Alors, que fait-on ?
- Mais rien, laissez-le parler. Sur de tels plateaux il perd des points en crédibilité. Les gens le perçoivent au mieux comme un original, un fantaisiste, au pire comme comme un énergumène, un type qui veut régler ses comptes avec la Terre entière. Quant aux scientifiques ? Aucun problème : ils sont totalement allergique au dossier et ça ne risque pas de bouger de ce côté-là.
- Et ses déclarations sur les expériences nucléaires souterrains en France ?
- Chez Tapie et Ruquier on a fait couper les passages. C'était du différé (il n'y a plus que du différé, maintenant). Laissez-le parler. Personne ne le croît. Les gens, on peut leur faire avaler n'importe quoi. Et tout le monde s'en fout. S'il se manque sur son site, collez-lui un nouveau procès en diffamation, ça l'occupera. "