Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Jonathan Delay : «Si je n'avais rien à lui reprocher, je ne serai pas au procès»

il y a 4 ans1.9K views

libezap

Libé Zap

Un énième volet du procès d'Outreau s'est ouvert mardi à la Cour d'assises des mineurs d'Ile-et-Vilaine. Après deux procès, cette affaire de pédophilie du quartier de la Tour-du-Renard, dans le Pas-de-Calais fait son retour dans les tribunaux. Sur le banc des accusés, Daniel Legrand fils, 34 ans. Acquitté en 2005, il est à nouveau jugé pour «viols et agressions sexuelles en réunion sur mineurs de quinze ans».

Jonathan Delay, plaignant au procès Outreau, témoigne sur BFM TV et se réjouit «de pouvoir enfin dire les choses». Il déplore de ne pas avoir pu faire entendre sa voix dans les anciens procès. Jonathan Delay est l'un des enfants reconnus victimes dans l'affaire d'Outreau. «Si je n'avais rien à lui reprocher, je ne serai pas au procès».

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Jonathan Delay : «Si je n'avais rien à lui reprocher, je ne serai pas au procès»
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x2qnht4" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Jonathan Delay : «Si je n'avais rien à lui reprocher, je ne serai pas au procès»
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x2qnht4" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus