Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 8 ans

Un plaquage destructeur

Le Rugbynistere
Le Rugbynistere
S'il n'y a pas d'âge pour faire marquer un magnifique essai ou pour se trouer dans l'en-but au moment d'aplatir en voulant plonger à la manière de Chris Ashton. Il n'y a pas d'âge pour mettre un énorme caramel. Et par conséquence pour se faire couper en deux. Néanmoins, n'y a que deux manières d'encaisser un énorme caramel : être totalement sonné et ne pas s'en remettre pendant un mois, ou alors subit l'impact de plein fouet comme un homme et se relever comme si de rien n'était. La victime de cette vidéo fait partie de la deuxième catégorie. Sous la violence du plaquage du troisième ligne, le centre va être amené au sol de manière acrobatique. Un geste qui aurait d'ailleurs pu valoir un carton rouge à son auteur puisque les jambes passent au-dessus de la ligne des épaules, lesquelles ont touché le sol en premier avec la tête. Notez au passage qu'il a réussi à conserver le ballon, « like a champ ».