Advertising Console

    JACQUES BOUILLE INCARCERE

    Reposter
    27 888 vues
    Jacques Bouille, le maire UMP de Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales, son épouse Marie-Antoinette, un adjoint municipal et deux chefs d'entreprise de la commune soupçonnés de "blanchiment, corruption, trafic d'influence, détournement de biens publics, faux, usage..."
    L'enquête, ouverte sur un renseignement Tracfin de la cellule nationale anti-blanchiment, a en effet rebondi en cette fin décembre 2008 sur la mise en garde à vue des cinq protagonistes. Déférés ensuite au parquet puis à l'instruction et enfin au cabinet du juge des libertés et de la détention, ilsont connu leur sort tard dans la nuit. Mandat de dépôt, comme requis par le procureur Jean-Pierre Dreno, ou contrôle judiciaire strict? Saint-Cyprien s'est endormi sans savoir

    @Réalisé par Corine Sabouraud, l'Indépendant, décembre 2008, photos Philippe Rouah

    Retrouvez toute l'affaire dans l'Indépendant du 18 décembre 2008.