L'ethnobotaniste François Couplan présente la bardane

fourgeas

par fourgeas

3
4 144 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'ethnobotaniste François Couplan présente la bardane lors d'un stage d'été sur les plantes sauvages comestibles.

La bardane est de la même famille que l'artichaud.

C'est la famille des composées (asteracée) comme les asters, les pissenlits, les laitues, les paquerettes, les marguerittes, les chardons sont tous des asteracées.

Il est exact que le goût ressemble à l'artichaud, comme plusieurs plantes de cette famille,(artichaud, salsifis, scorsonères, la bardane, les chardons) en raison d'une substance appelée inuline, à ne pas confondre avec l'insuline).

L'Inuline est un sucre qui se décompose non pas en glucose mais en lévulose.

Pour François Couplan, le topinambour est plus délétère que l'artichaud.

Car, figurez-vous que la bardane est un légume.

Pour nous autres occidentaux, la bardane, c'est une mauvaise herbe, ça pousse dans les terrains vagues, ça fait de grandes feuilles, c'est de la rhubarbe sauvage; sinon l'herbicide....

La feuille se consomme-t-elle ?

Je vais vous dire...ce qui se mange surtout, c'est la racine.

Si vous allez en Extrème-Orient, entre-autre au Japon, en Corée, ou même en Chine, de la bardane, vous en voyez partout là où se trouve des communautées de coréens et de japonais, il y en a par exemple sur les marchés à New-York. Nous, (francophones), on connait pas, la bardane est inconnue.

Est-ce qu'elle se cultive ?

Elle se cultive très bien sans problème.

C'est donc un légume plus courant que la carotte en Extrême-Orient.

Au Japon, la bardane s'appelle gobô (elle se cuisine au wok)

Il y a quelque chose de fondamentale à savoir.

La deuxième année, on a une racine qui devient du bois.

La carotte comme la bardane est une plante bisannuelle. C'est ça qui est fondamental.

http://www.couplan.com

0 commentaire