anne chabert

A 5 ans, avec ma soeur, on dépose le brevet auprès de ma grand mère d’un appareil polaroïd fait avec une boîte à oeufs. <br />A 7 ans je passe de longues après-midi dans les toilettes - il y fait vraiment noir - pour regarder des super8 à l’aide de mon Minicinex. Ah ce passage dans la Belle et le Clochard où les chats siamois cassent le collier de perles ! <br />A 10 ans je gagne un appareil photo. Un vrai. Tout en plastique. Je photographie un couple de canards barbotant dans un magnifique contre-jour. Première émotion visuelle !<br />A 17 ans je casse ma tirelire et j’achète pour 1000 francs une caméra vidéo8 d’occasion. Dans la foulée je réquisitionne l’appareil diapo et le projecteur super8 de mes parents pour des installations artistiques de dingue. Je m'essaye au documentaire puis je retombe en enfance, émerveillée par les jouets Kinder et les figurines Barbie.<br />Aujourd'hui j'ai la certitude que mes supers pouvoirs résident dans mes deux yeux, mes deux mains et les quelques neurones au milieu qui président à mes digressions imagées... <br /><br />Sur ce... BONNE PROJECTION !!