Le grand réinventaire
Paris, France
"Le grand réinventaire / contributions politiques sensibles" est un abécédaire vidéo. Des films, à partir de mots-clés, de mots-sources, de mots-outils qui fondent notre vision commune, le croisement de nos regards, notre besoin d’humanité. Des films pour mettre en commun celles et ceux qui, du monde du travail, de la politique, des luttes associatives et syndicales, de l'économie, de l’éducation, de la santé, de la culture, acceptent de partager leurs engagements.

D’ici et d’ailleurs, des citoyens, des collectifs font œuvre de résistance. Résistance aux maîtres qui disent le formatage des désirs consommés, consumés. Qui répètent les paroles sans queue ni tête du profit et de l’austérité. Nous pensons qu’il est temps de cultiver sa propre sensibilité pour retrouver le contact du monde.

Le projet du "grand réinventaire", commencé à l'automne 2011 et rendu public ce printemps 2012, entend proposer un état des lieux des pensées et des actions liées à la gauche radicale, aux luttes sociales et à l’écologie politique. Nous voulons dégager des lignes de force et de convergences entre les contributeurs et ceux qui iront à la rencontre de ces films. Par la diffusion et la mise en relation des paroles filmées nous avons l'ambition de contribuer à la réinvention de partages possibles, de sensiblités communes, d'utopies nécessaires.

Car on nous dit, on nous dicte, la seule politique possible de l’économie impérieuse et mortifère. Nous pensons qu'il est temps de reprendre la parole et de la parole, de susciter le dialogue, la convergence, le désaccord. Afin de se remettre à penser et à agir avec confiance. Car si beaucoup aspirent à voir s’élever un monde nouveau dans la poussière de l’ancien qui s’écroule, peut-être ne voyons-nous pas que le nouveau est déjà là, dans de grands chantiers et des friches modestes. Dans des rencontres et des pas de côté.

Commentaires

Publier le premier commentaire !
Connexion pour publier un commentaire.

Recent activity

l'année dernière
l'année dernière
l'année dernière
l'année dernière