henrisalvador
Alphaville, French Southern Territories
« Si cette politique militaire doit être poursuivie au delà de juillet 1952, la France donnera l’exemple, sans précédent dans l’Histoire et inintelligible à tous les êtres sensés, d’une grande nation qui hésite à combattre le communisme sur son propre sol et s’en remet à d’autres du soin de défendre ses frontières pour pouvoir mieux se consacrer avec tous ses moyens, et au bout du monde, à une guerre coûteuse qui n’a plus d’autre justification, c’est un fait, que de s’opposer au communisme ».
Alphonse Juin, Maréchal de France, le 5 août 1950
(source: http://www.diploweb.com/forum/raflik07053.htm)
-----------------------------------------------------------------------
" If this military policy should be continued beyond July 1952, then France will set an example, without precedent in History which is unintelligible to all thinking beings, of a great nation that is reluctant to fight communism on its own ground and relies on others for the task of defending its borders in order to better spend all its resources, at the end of the world, in a costly war that has no other reason, this is a fact, that to oppose communism ".
Alphonse Juin, Marshal of France, on August 5, 1950
(source: http://www.diploweb.com/forum/raflik07053.htm)