We use cookies to offer an improved online experience and offer you content and services adapted to your interests. By using Dailymotion, you are giving your consent to our cookies.
CyberPeople
France
Le féminisme n'a aucun respect pour les femmes ! Ce mouvement prostitutionnel de manipulation politique et de domination de la pensée, méprise les femmes en les réduisant à de simples victimes et des handicapées de la vie. Pour faire croire qu'il est là pour sauver et protéger les femmes: pure imposture populiste démagogique !

Le féminisme a simplement pour but d'exploiter les femmes à des fins electoraliste et de rentabilité économique pour le systeme marchand, comme des esclaves et produits du capitalisme...

Le féminisme c'est l'exploitation de la femme par la femme.

Le féminisme n'a comme seul but d'instaurer un climat de psychose et de terreure dans la société (avec des statistiques bidons), pour faire peur aux femmes. Le féminisme-maconnique applique la stratégie de la tension sociale. En montant les femmes contre les femmes et inversement. Pour diviser le peuple et en tirer un bénéfice electoral, sur le dos de la souffrance des femmes.

Attention: il y a deux camps différents qui s'affrontent à l'interieur meme du mouvement féminisme: Les féministes pro-putes (Le porno-féministe-lesbiano-satanique et la mouvance Queer pro-sexe). Et l'autre camps: Les féministes abolitionnistes frigides coincées du cul, ou des jeunes intéllos étudiantes ratées paumées arrivistes, ou les vieilles féministes ménopausées ringardes à coté de la plaque... Qui elles sont souvent contre le porno (féministe ou non).

Mais ne vous y trompez pas, dans les deux camps, ce sont quand meme les memes dégénérées de la calotte cranienne et manipulatrices maconniques. Des féministes hypocrites populistes et des féministes arrivistes propagandistes...

Elles ont toutes un triangle de poil maconnique épilé sur le pubis. Ou bien une moustache d'Hilter sur le pubis (ticket de métro). Car le féminisme qui est lui meme un complot mondialiste du "nouvel ordre mondial", ce mouvement féministe est en effet une forme de totalitarisme electoraliste et de dangereux populisme pour manipuler les masses.