Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Interviews Métallos

Agnès Billard
il y a 6 ans|133 vues
Après le succès Avignonnais du Festival 2011 et près de quatre vingt représentations dans toute la France, les Métallos seront de nouveau à Avignon pour le festival off 2013 tous les jours à 11h au théâtre du bourg neuf du 8 au 31 juillet 2013.

LA COMPAGNIE TAXI-BROUSSE PRÉSENTE

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS

SPECTACLE THÉÂTRAL écrit à partir de témoignages d’ouvriers et de documents historiques
Mise en scène et écriture : Patrick Grégoire
Jeu : Raphaël Thiéry - Alexis-Louis Lucas - Michèle Beaumont - Lise Holin - Jacques Arnould

Régie lumière : Sébastien Canet - Décors : René Petit - Costumes : Rozenn Lamand - Administration : Tiziana - Diffusion : Agnès Billard.

En 1779, le premier haut-fourneau est installé à Sainte-Colombe sur Seine. L'aventure industrielle va résonner dans le village pendant plus de deux siècles. La fabrique a eu jusqu'à 600 salariés dans le milieu des années 1970. Désormais propriété d'Arcelor Mittal, elle n'emploie plus que 50 personnes et ses jours semblent comptés.

Un bon spectacle vaut mille discours. La fresque de cent cinquante ans de vie ouvrière, déroulée par vingt cinq personnages et jouée par cinq comédiens, est de ceux-là. C'est l'histoire de millions d'hommes et de femmes d'une classe qui, en un siècle et demi, a été aspirée dans le tourbillon de la révolution industrielle avant d'être engloutie par la révolution financière. C'est l'histoire d'un père, d'un oncle, d'une tante etc. que l'on reconnaît soudain, là, présents, tellement vivants, ressuscités d'entre les mondialisés.

Née de la parole d'ouvrier, cette création est une tragi-comédie trépidante aux astuces scéniques incessantes et à l'humour sans concession.

"Drôle, sensible et mordante, elle mêle la chronique à la critique sociale à la manière d'un Dario Fo". France 3

À travers le rythme effréné de l'action, 8000 spectateurs ont déjà été happés par l'histoire universelle de ce monde ouvrier ...