Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 16 ans

3 Independance police formation

Cedric Augustin
Séminaire projet de l'UDF 06 le 18/11/2006. Enjeux des technologies de l'information et de la communication dans le champ politique, présenté par Cédric Augustin :

Dépendance par rapport aux USA et à l'Asie
===========================
Les serveur racine de l'internet sont aux mains des USA (top level domain name server). Ces serveurs sont contrôlés par des entreprises privées ou des associations qui sont régies par le droit américain, et n'ont aucun compte à rendre à aucun autre état.
Les USA par l'expertise et certains pays asiatiques par la production sont maître des matériels informatiques. La fabrication des composants électronique en Europe a ou va totalement disparaître, conduisant par la même à une dépendance totale sur ces éléments stratégiques de l'économie. A terme c'est une perte définitive des compétences en micro-électronique qui se profile.

Droit et devoir, police de l'internet, délinquance virtuelle
==================================

Le net introduit de nouvelles formes de délinquance et crime. Lorsque l'on subit ou constate une infraction, il n'y a pas de commissariat de police sur le net. Les magistrats ne sont pas formés et les lois sont parfois ambiguës. Les policiers eux-même reconnaissent n'avoir aucune compétence et n'ont pas ne serait-ce qu'accès à internet. Actuellement la sécurité numérique est totalement aux mains d'organismes privés et du bon vouloir des compagnies (antivirus, failles de sécurité, vol de données industrielles ou économiques...).

Formation des utilisateurs
================
On ne forme pas actuellement de citoyens numériques, mais des consommateurs numériques. De même ceux en charge de l'éducation et de la transmission du savoir ne sont pas formés aux spécificités de l'internet. Il y a donc un réel besoin d'alphabétisation numérique.
L'éducation nationale regorge de compétences et de bonnes volontés en matière de TIC qui sont soit ignorées, soit mal exploitées. Les établissements dépensent d'importantes sommes d'argent en achat de logiciels et renouvellement de matériels rendus obsolètes uniquement à cause de l'évolution des logiciels mais pas de l'évolution des besoins.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir