Marina Krüger, dangereuse poupée
  • il y a 12 ans
Ne vous fiez pas à ses doux traits : Marina Krüger se nourrit de la destruction des repères de l'enfance. Cette artiste plasticienne explore, entre autres, les abîmes de l'aube de l'existence.
Son travail est axé sur « la dualité entre ce qui est beau, et donc attirant, mais qui peut aussi être très dangereux » explique la jeune femme de 27 ans.
Elle décline l'alliance de l'art à l'enfance sur divers supports : sculptures, installations extérieures, sérigraphies... Le tout en s'assurant que le spectateur interagisse avec l'oeuvre en question. Son sens de la mise en scène est indéniablement la signature de cette artiste frondeuse.