Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

La rédac de FR2 vote MAM

il y a 12 ans522 views

inet

Colorado

20-10-2006

Il y avait en effet autre chose à dire de cette visite


WASHINGTON (Reuters) - La France a entrepris une réflexion sur les conditions du déploiement de ses quelque 200 membres des forces spéciales en Afghanistan, a déclaré la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, à l'issue d'un entretien à Washington avec son homologue américain Donald Rumsfeld.

Michèle Alliot-Marie a refusé de confirmer l'affirmation du Journal du Dimanche, selon laquelle le président Jacques Chirac a décidé de retirer début 2007 les forces spéciales françaises déployées aux côtés de l'armée américaine dans le cadre de l'opération Liberté immuable.

Elle a cependant jugé le moment venu de réfléchir à ce déploiement.

Selon la ministre de la Défense, cette réflexion est une mesure logique après la prise en charge par la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), commandée par l'Otan, de la sécurité sur l'ensemble du territoire afghan.

"En Afghanistan, il y a une nouvelle organisation sur le terrain avec le déploiement de l'Isaf sur tout l'Afghanistan", a dit Michèle Alliot-Marie.

"Ce que nous disons effectivement, c'est qu'il faut regarder quelles sont les conséquences, y compris sur la présence des forces spéciales, et notamment les forces spéciales françaises, en Afghanistan.

"Je rappelle que les forces spéciales françaises sont en Afghanistan depuis 2001, depuis le départ, qu'elles sont en nombre important par rapport à l'ensemble de nos forces spéciales, et qu'elles ont lourdement payé leur présence avec notamment un certain nombre de morts", a poursuivi la ministre de la Défense.

Au moins neuf militaires français sont morts au combat en Afghanistan et, d'après le JDD, ce bilan a pesé dans la décision qui aurait été prise de retirer les forces spéciales françaises.

La France compte également environ un millier de militaires déployés aux alentours de Kaboul dans le cadre de la force de l'Otan, forte au total de 30.000 membres en Afghanistan.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

La rédac de FR2 vote MAM
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/xivzy" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus