Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Boris Boillon, un diplomate au bord de la crise de nerfs

Artiste-Tunisien
il y a 8 ans|2.1K vues
Décidément, la Tunisie réussit mal aux hommes politiques français. Y compris les jeunes loups du sarkozysme, tel le nouvel ambassadeur de France à Tunis, Boris Boillon, qui a entamé sa mission par une savonnade à deux journalistes.
«Débile», «niveau», «petite phrase»: les journalistes en ont eu pour leur grade. Certains ont avalé de travers… D’autres ont perdu l’appétit.
Qui aurait cru une fin de déjeuner aussi agitée? Pourtant, quelques minutes auparavant, l’ambassadeur disait aux journalistes conviés à sa table: «On est vraiment ici pour ouvrir une nouvelle page. Cela implique un autre style et une autre démarche ».
Pour le style comme pour la démarche, les Tunisiens, qui n’ont pas encore digéré les ratés de la diplomatie française concernant leur pays, sont servis.

Vidéos à découvrir