Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

La Règle du jeu et BHL soutiennent les hackers anti Ben Ali

Bernard-Henri Lévy
il y a 9 ans|761 vues
« On ne peut pas se contenter de regarder en spectateur cette révolte sociale, cette révolte de la liberté ».
C’est, entre autres, ce qu’a déclaré Bernard-Henri Lévy, hier soir, dans l’émission de David Abiker, sur l’antenne d’Europe 1.
Depuis les Etats-Unis où il se trouve actuellement pour le lancement de son livre écrit avec Michel Houellebecq, Public Ennemies, il en a profité pour poster, sur le site de la Règle du Jeu, un « Tweet » qui a fait le tour de la Toile et qui dit deux choses.
Primo, la Règle du Jeu apporte son soutien aux Anonymous, ces hackers qui ont commencé d’attaquer les sites officiels du gouvernement Ben Ali.
Secundo, elle relaye leur initiative en lançant un appel aux hackers de tous les pays et en prônant une union pour le blocage de tous les sites officiels de Ben Ali ainsi que ceux de la presse aux ordres du régime.
Cette initiative lancée, donc, par La Règle du Jeu ne doit, dans l’esprit de son Directeur, cesser que quand la presse tunisienne se décidera à informer correctement sur la réalité de la révolte sociale et sur celle, hélas, de la féroce répression qui la sanctionne.
Les Tunisiens vivent leur 1789. Et Bernard-Henri Lévy est de ceux qui ont compris que, pour gagner une bataille comme celle-ci, le net est aujourd’hui un outil incontournable.
Il sait les risques juridiques qu’il prend. Mais que faisaient d’autres ceux et celles de ses ainées qui, naguère, signaient des appels pour l’avortement ou pour l’insoumission dans la guerre d’Algérie. C’est la même logique, toujours.
Ecoutez l'appel de Bernard-Henri Lévy.
Laurence Roblin.

Vidéos à découvrir