Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 11 ans|667 vues

Tirer le profit maximal d'une situation de monopole

Sciences_Maths_Paris
Filippo Santambrogio (UMR 7534 Paris-Dauphine - CNRS, CEREMADE, Analyse) : Tirer le profit maximal d'une situation de monopole.
Un monopoliste fait face à un certain nombre d'acheteurs potentiels et doit choisir les prix des biens qu'il met à la vente (et, éventuellement, choisir lesquels produire). Chaque acheteur choisira ensuite le bien qu'il préfère (chacun ayant des goûts différents, mais en prenant également en compte le prix choisi par le vendeur) et le monopoliste pourra donc calculer son profit, donné par la différence entre les recettes et les coûts de production.
Son but sera alors d'optimiser la tarification pour maximiser le profit. Dans le cas le plus simple, quand l'utilité que l'acheteur de type x tire de l'achat du bien y est proportionnelle à , cela se traduit en un problème d'optimisation sur les fonctions convexes. Le but du séminaire - à cheval entre l'économie mathématique et le calcul des variations - est bien de présenter et analyser ce problème mathématique, ses interprétations, les modèles d'où il vient et ses applications.
--
Mathématiques en mouvement 2010
Mardi 1er juin 2010 à l’Ecole Normale Supérieure.
Comme l'année dernière, la Fondation organise Mathématiques en mouvement, une journée de conférences ouverte à tous : étudiants, chercheurs ou grand public, et destinée à illustrer la formidable diversité de la recherche mathématique à travers des exposés dispensés par de jeunes chercheurs issus de domaines variés, allant de l'analyse à l'informatique théorique en passant par les probabilités.
Mathématiques en mouvement s'adresse tout particulièrement aux élèves de master et de mathématiques spéciales.
Cette année, cette journée est organisée avec le soutien de la CASDEN
Vidéos à découvrir