Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

100427Resel

il y a 9 ans160 views

Suite à un retard de loyers que Mme T a accumulé en 2008 pour son appartement d'avenue Daumesnil, où elle habitait avec ses deux enfants pour 900 euros par mois, la préfecture de paris l'a expulsé ce lundi 26 avril 2010. Mme T avait pourtant repris le paiement de ses loyers, et était reconnu prioritaire par la commission de la loi DALO. Peu importe, la police l'a expulsée pour exécuter un ordre de justice; la préfecture de Paris, elle, a dû la reloger dans un hôtel à €3000 le mois, dans des conditions nettement moins confortable, enrichissant encore une fois un marchand de sommeil. Une protestation a été organisée le soir de l'expulsion à 18h. Ce petit film montre cette première mobilisation d'un réseau de lutte contre les expulsions locatives, le Résel.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

  • Contenu à caractère sexuel
  • Contenu violent
  • Diffamation ou contenu haineux
  • Vidéo de désinformation

Intégrer la vidéo

100427Resel
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xd4t43" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

  • Contenu à caractère sexuel
  • Contenu violent
  • Diffamation ou contenu haineux
  • Vidéo de désinformation

Intégrer la vidéo

100427Resel
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xd4t43" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus