il y a 16 ans

Puteaux conseil juillet 06 Offenbach

Christophe Grebert
Le conseil municipal de Puteaux du 27 juillet 2006 a pris acte des modifications apportées au chantier du parking souterrain construit à la place du square Offenbach, sur le haut de la commune.
L'avenant au marché, soumis étrangement aux élus APRES la réalisation des modifications ("c'est permis", a déclaré Joëlle Ceccaldi-Raynaud), entérine notamment la sauvegarde de 2 "arbres remarquables".
La maire a par ailleurs annoncé que les plantations au-dessus de la dalle du parking auront lieu à l'automne, pour une ouverture du nouvel "espace vert" au printemps.

La maire UMP de Puteaux prend un peu trop l'habitude de soumettre aux élus des décisions qui ont déjà été exécutées. Même si la loi le "permet", comme l'affirme Joëlle Ceccaldi-Raynayud, cela revient en réalité à transformer le conseil municipal en simple chambre d'enregistrement. Ce n'est pas l'idée que nous pouvons nous faire d'un fonctionnement démocratique normal !
S'agissant du square Offenbach, la majorité ceccaldiste annonce avoir pris en compte les remarques des riverains. C'est absolument faux. Une petition contre ce projet avait réuni quelques 400 signatures (cas unique à Puteaux). Or, Joëlle Ceccaldi a été complètement sourde à cet appel, celui-là bien réel.
La majorité municipale de Puteaux s'invente par conséquent des pratiques démocratiques qu'elle n'a pas. Le résultat est là : encore plus de bétonnage.
Christophe Grébert