Les indices qui ont lancé la POLICE SCIENTIFIQUE (1)

  • le mois dernier
Labo du crime empreintes digitales / Sur chaque objet que nous touchons, nous laissons un dépôt souvent invisible de graisse et de transpiration. Ces dépôts, où sont visibles crêtes et sillons du bout de nos doigts, sont appelés traces papillaires. Jean-Luc Georges, expert en traces papillaires, révèle à Dominique Rizet les subtilités de sa spécialité. Il détaille les aspects pratiques de sa profession, en réalité assez éloignée de l'image popularisée par les séries policières. Avec Dominique Rizet, ils reviennent sur plusieurs affaires résolues grâce aux traces papillaires : l'attentat du RER B, à Saint-Michel ; l'assassinat du juge Michel, à Marseille ; l'affaire Poncé Gaudissard et l'affaire Nadir Sedrati

Recommandée